Header Ads

Breaking News
recent

Addiction à la Nourriture: comment s’en débarrasser?


Comment vaincre l'addiction à la nourriture
Avez-vous déjà réfléchi aux raisons pour lesquelles il est si difficile de perdre du poids?

La réponse, c’est que tout tient à notre dépendance, aussi bien physique qu’émotionnelle, à la nourriture.

La nourriture, c’est bon. Ca nous fait du bien. Ca nous rend heureux. Et notre cerveau l’interprète comme quelque chose que l’on a mérité. Comme une récompense.

Avant de pouvoir perdre efficacement du poids, il nous faut donc comprendre notre relation personnelle avec la nourriture, mettre le doigt sur nos mauvaises habitudes, et nous en débarrasser.


Qu’est-ce qui nous rend si dépendant?

Il existe de nombreuses raisons et, bien sur, elles varient en fonction des personnes. Mais les raisons physiques sont à peu près toujours les mêmes, pour tous les types d’addictions.

Le taux élevé de sucre dans le sang, l’insuline et les composants chimiques contenus dans la nourriture stimulent la production d’hormones qui nous plongent dans un état de bien-être.

Notamment de neurotransmetteurs, comme la dopamine et la sérotonine. Le besoin de certains aliments est donc réel, et parfois très fort. Comme s’il s’agissait d’une drogue !

La dépendance émotionnelle, quant à elle, est bien plus complexe et personnelle. Il existe autant de raisons qu’il existe d’individus. L’ennui, la tristesse, la dépression ou l’anxiété sont quelques unes des raisons qui peuvent pousser une personne à rechercher du réconfort dans la nourriture.

Quelle que soit la vôtre, il est important de prendre le temps de vous analyser si vous souhaitez aller de l’avant.

Où en est votre relation avec la nourriture?

Je crois que tout être humain désire être en bonne santé. Si l’on nous donnait le choix, et la garantie d’être heureux et satisfait, chacun d’entre nous choisirait de ne manger que des aliments sains et nutritifs pour le restant de ses jours.

Alors pourquoi est-ce si difficile de nous défaire d’habitudes néfastes pour notre santé physique et émotionnelle?

J’aimerais répondre à cette question en me basant sur ma propre expérience. Honnêtement, cela m’a pris des années de mettre en place un programme de remise en forme et d’alimentation saine, et de m’y tenir.

Au jour d’aujourd’hui, j’ai réussi à découvrir les faces cachées de ma relation avec la nourriture: les causes de ma dépendance à la nourriture industrielle, les effets sur mon organisme, les mesures à prendre pour m’en défaire, etc.

Si mon expérience peut servir aux autres, alors je suis heureuse de la partager. Si elle pouvait vous éviter des années de souffrance inutile, cet article aura atteint son but.

C’est le moment d’agir!

La prochaine fois que vous ressentirez le besoin de manger quelque chose de mauvais pour vous, arrêtez-vous et demandez-vous pourquoi.

  • Pourquoi est-ce que je vais manger ça?
  • Est-ce que j’en ai vraiment besoin?
  • Est-ce que je vais me sentir mieux après l’avoir mangé?
  • Et si oui, pour combien de temps?
  • Est-ce que je me sentirai toujours aussi bien demain, ou dans une heure ou deux, en y repensant?
Personnellement, je sais que ma réaction est toujours la même: je me sens bien sur l’instant, parce que j’ai comblé un manque. Et je me sens généralement bien pendant quelques heures. Jusqu’à ce que le sentiment de culpabilité fasse son entrée.

Et puis le lendemain, sur la balance, je vais me détester et jurer qu’on ne m’y reprendra plus.

Plus facile à dire qu’à faire, parce que dès que je serai placée devant le même choix, je referai la même bêtise. Et c’est là le cercle vicieux, parce que cette mauvaise décision entraîne des sentiments toujours plus négatifs, qui eux vous poussent à combler en mangeant, et ainsi de suite.

Mais ça, c’est moi.

Votre relation avec la nourriture peut être totalement différente de la mienne. Prenez le temps d’analyser votre situation. Avant de pouvoir remédier à un problème, il faut d’abord admettre qu’on en a un. La clé du succès, c’est de traiter la cause du problème, pas les effets.

Aussi difficile que ce soit, il suffit d’une bonne décision pour briser un cercle vicieux, et vous seul pouvez la prendre.

Qui sait, la prochaine tentation pourrait bien être la dernière!

 

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.